Affaire des faux médicaments / Docteur Assane Diop : « Nous attendons que le droit soit dit en toute objectivité »

Le procès en appel portant sur l'affaire des faux médicaments a été vidé à la Cour d'appel de Thiès. Pour rappel, les pandores avait mis la main à Touba Bélel, le 11 novembre 2017, sur un véhicule immatriculé RC A417 et deux camions en provenance de Guinée qui convoyait de faux médicaments dissimulés dans des sacs de blé et des bonbonnes de gaz estimées à 1 milliard 333 millions Fcfa. Deux personnes seront interpellées dans cette affaire Mamadou Woury Diallo et Bara Sylla qui, lui a été appréhendé à Dakar le 18 novembre 2017. Après deux renvois d'appel, l'affaire des faux médicaments a été finalement jugé ce 24 juin 2019. Le délibéré est fixé le 22 juillet 2019. D'après le président du syndicat des pharmaciens privés du Sénégal, le Docteur Assane Diop, "tous les médicaments qu'ils ont amenés ne sont pas vendus au Sénégal. Mais, nous attendons que le droit soit dit en toute objectivité".


Lundi 24 Juin 2019
Dakaractu




Dans la même rubrique :