Affaire des 94 milliards : Mamadou Mamour Diallo (MDM) tacle sévèrement Sonko et annonce une vague de démissions dans le camp de Pastef, Les Patriotes…


Suite aux récentes informations parues dans la presse indiquant que la chambre d'accusation a confirmé le refus d'informer aux avocats du leader de Pastef/Les Patriotes, Ousmane Sonko, qui avait visé dans une plainte plusieurs personnes dont Mamadou Mamour Diallo. 

Face à la presse dans son fief à Louga, lors du forum sur l'emploi et les orientations des jeunes, le leader du Mouvement "Dolly Macky" (MDM) Mamadou Mamour Diallo, a été interpellé sur cette affaire.

"En tant qu'accusé, j'avais dit une fois que jusqu'au dernier souffle de vie, aucun tribunal ne pourra démontrer que Mamour Diallo a soustrait dans le budget de l'Etat 94 milliards" , réitère-t-il.

Et de poursuivre : "s'agissant de ce messieur (Ousmane Sonko), je lui conseillerais de se concentrer sur ses affaires qui le poursuivent et qui intéressent les Sénégalais au premier point." Car, estime-t-il, pour la première fois dans l'histoire politique de ce pays, un candidat à la magistrature suprême a été accusé de faits aussi graves que le viol d’une jeune fille d'une vingtaine d'années à peine.

"De mon point de vue, je pense qu'il ferait mieux d'aller répondre au tribunal, d'éviter le dilatoire et les sorties intempestives, sorties auxquelles les Sénégalais se sont lassés parce qu'il ne mobilise plus. Les Sénégalais ne l'écoutent plus!"

Avant d'ajouter : "Les Sénégalais n'accepteront jamais d'élire à la tête de ce pays un homme politique qui a été accusé de faits aussi graves". 

Pire, Mamour Diallo annonce une vague de démissions dans les prochaines semaines dans le camp des Patriotes. "Dans les prochaines semaines, vous allez assister à une défection massive dans ce parti. Parce que ces hommes de valeur n'accepteront pas d'être dirigés par un homme comme ça", annonce-t-il...
Mercredi 14 Juillet 2021
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :