Affaire des 94 milliards FCFA : Ousmane Sonko alerte sur une cabale contre sa personne.


Prenant part, en fin de semaine, à l’inauguration de la permanence départementale du Pastef baptisée Mariama Sagna du nom de la militante patriote assassinée le 6 octobre 2018, à son domicile, à Keur Massar, Ousmane Sonko a saisi le prétexte pour faire des révélations sur une cabale qui aurait été organisée contre sa personne. Pour ce dernier, le plan ourdi par le régime actuel sera mis en branle à compter de vendredi prochain, au parlement.  

« L’affaire va commencer à l’assemblée nationale, aller au tribunal et puis retourner à l’assemblée nationale », a alerté l’ancien inspecteur des impôts et domaines.

Selon Ousmane Sonko, le pouvoir est armé d’une volonté manifeste de l’écarter de la présidentielle de 2024.  
« Toute leur volonté est de coller un motif à Ousmane Sonko pour charger son casier judiciaire et  l’empêcher de participer à des élections » a soutenu le leader des patriotes qui pointe un doigt accusateur vers le président Macky Sall qui, laisse-t-il croire, serait derrière ce plan ourdi pour sa liquidation et invite ses militants à rester sur leur garde pour la riposte.

« Il y a un seul responsable, mais puisqu’il a peur, il se cache derrière ses députés. Vous savez de qui il s’agit. Que tout le monde soit prêt parce que le combat vient de commencer. Ils savent que nous avons obtenu le meilleur score et d’ici 4 ans, ça va atteindre la barre des 50%. C’est cet élan qu’ils veulent freiner donc soyez prêts et déterminés », a-t-il lancé à ses partisans...
Lundi 7 Octobre 2019
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :