Affaire des 94 milliards FCFA : ‘’Le seul souhait du régime, c’est de charger mon casier judiciaire et de m’ôter mon mandat de député’’ (Ousmane Sonko, Pastef)


C’est dans la soirée de jeudi que la tête de file du parti Pastef, Ousmane Sonko s’est adressé à ses militants au siège du parti sis sur la Vdn. Sur un air confiant, l’ancien inspecteur des impôts et domaines a tenu à rassurer ses partisans et collaborateurs sur le dossier dit des 94 milliards dans lequel il accuse l’ancien directeur des domaines, Mamour Diallo de détournement de fonds.

Face à ses militants, Sonko crache sur les manœuvres du régime. Selon lui, le plan concocté par le pouvoir se résume à cinq points pour avoir un moyen de pression sur lui : la diffamation, la diffusion de fausses nouvelles, la dénonciation calomnieuse, le trouble à l’ordre publique ou l’atteinte à la sûreté de l’Etat et le recel de document. ’’Le seul souhait du régime, c’est de charger mon casier judiciaire et d’ôter mon mandat de député’’, renseigne le leader des patriotes. Ousmane sonko d’ajouter que ‘’Conformément à sa stratégie, Macky Sall a instrumentalisé la justice pour emprisonner Karim Wade de même que Khalifa Sall, il réfléchissait maintenant sur un moyen de pression pour s’en prendre à Ousmane Sonko, c’est tout ce qui justifie sa démarche’’, a martelé l’ancien inspecteur des impôts et domaines. Pour Ousmane sonko, rien ne l’empêchera de poursuivre sa démarche politique. Il ne manquera pas d’ailleurs de réaffirmer son ancrage dans l’opposition. ‘’Nous ne dialoguons pas, il dit avoir gagné, le pays, l’administration, le budget, l’armée, l’avion présidentiel sont tous mis à sa disposition qu’il gouverne et applique son programme, mais nous ne dialoguons pas, nous nous opposons’’, a martelé le candidat recalé à la dernière présidentielle.

Ousmane Sonko s’est par ailleurs désolé du comportement du bâtonnat et de l’ordre des notaires qui, relève-t-il, ont été instrumentalisés dans le dossier dit des 94 milliards. ‘’C’est une honte, une honte pour le bâtonnat, c’est une honte pour l’ordre des notaires quand, dans ce pays, les ordres professionnels sont utilisés dans le combat politique, c’est une honte pour le Sénégal’’, a soutenu Ousmane Sonko...
Vendredi 11 Octobre 2019
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :