Affaire des 18.000 tonnes de riz avarié Birman : La destruction prévue aujourd’hui à Abidjan


Affaire des 18.000 tonnes de riz avarié Birman : La destruction prévue aujourd’hui à Abidjan
Le 30 mars 2019, le Ministère du Commerce, de l’Industrie et de la Promotion des PME Ivoirien avait procédé à la saisie réelle et à la mise sous scellés de la cargaison des 18 000 tonnes de riz avarié, d’origine Birmane déchargée au Port Autonome d’Abidjan du 11 au 18 mars 2019 par le navire Océan Princess.
Après épuisement des procédures administratives en la matière, le Ministre du Commerce, de l’Industrie et de la Promotion des PME et le Ministre de l’Assainissement et de la Salubrité, procéderont sur une durée d’un mois ; et ce, dès aujourd’hui mardi 16 avril 2019 à 10 heures, au transfert de la cargaison des 18 000 tonnes de riz d’origine Birmane du Port autonome d’Abidjan au Centre de Valorisation et d’Enfouissement Technique (CVET) de Kossihouen où aura lieu la destruction de ce stock de riz non-conforme.
Rappelons qu'en provenance d'Asie, le navire Ocean Princess avait à son bord 22 000 tonnes de riz birman et 14 000 tonnes de riz indien. En Guinée Conakry, le riz indien ainsi qu'une partie du riz birman ont été déchargés. Le reste a été reconduit sous prétexte qu'il est impropre à la consommation. C'est ainsi que les 18 000 tonnes de riz birman ont pris la direction du port de Lomé sauf que les autorités togolaises n'ont pas voulu de cette cargaison qui a trouvé preneur en Côte d'Ivoire...
Mardi 16 Avril 2019
Dakar actu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :