Affaire de l'expulsion de Moussa Diop à Pikine( Technopole) : Les éclairages de Me Abdou Dialy Kane.


C'est un dossier qui a alimenté beaucoup de débats, depuis que Moussa Diop, a pris la décision de continuer son combat qu'il juge "légitime". Toutefois, celui qui a été son avocat dans cette affaire qui concerne la maison de la famille de Mbaye Diop est Me Abdou Dialy Kane qui a tenu à faire des précisions, en brandissant des documents qui, estime t-il, ne donnent aucun crédit aux propos avancés par son ancien client.

Revenant sur les étapes qui ont marqué cette affaire de foncier, la robe noire nous donne sa version : " Après le décès du père de Mbaye Diop, les parents de ce dernier ont fait venir les demi-frères de l'accusateur, Moussa Diop. Ils se sont tous (y compris Moussa Diop) rendu dans le cabinet d'un notaire où ils ont vendu la maison qui se trouve au Technopole à   55.000.000 de Fcfa. Moussa devait, après la vente se trouver avec 13 millions. Mais ses frères à l'étranger décident de lui donner ensemble 4 millions de plus. D'où la somme de 17.000.000 qu'il finira par posséder, après la vente".

La robe noire et ancien avocat de Moussa Diop se disant déçu de la posture de son client, a estimé que le plaignant après avoir utilisé l'argent, a voulu retourner, à l'insu de ses frères pour attaquer la vente de la maison. Poursuivant ses explications, Me Kane nous fera savoir que "quand, Moussa Diop Diop est venu à moi, j'ai vu quand même un argument valable. C'est à dire : "sur le plan juridique, un argument reste valable; on ne peut pas vendre une pièce successorale sans jugement d'hérédité". Après avoir introduit une procédure d'annulation de la vente, l'avocat affirme qu'ils ont été déboutés.
Toutefois, la robe noire avait dit au client dès le début en 2017, que, "même s'il a un bon argument qui reste valable, il ne peut pas participer à la vente et vouloir maintenant la casser". 

Entre temps, Moussa a été assigné en expulsion. Ainsi, après l'ordonnance du juge en expulsion, l'avocat fera appel contre la décision d'expulsion, gagne devant la cour d'appel qui infirme la décision d'expulsion. Après l'avocat introduira la procédure d'annulation et a été débouté par la suite. Après l'appel à cette décision, la cour d'appel a finalement confirmé la première décision qui consistera à la restitution par Moussa Diop des 17 millions qu'il avait déjà encaissés.

Ainsi, Me Kane tiendra à montrer les documents et toutes les preuves qui montrent que la vente de la maison a été faite par consentement de toutes les parties y compris la personne de Moussa Diop qui doit assumer ses responsabilités.
Mercredi 6 Mai 2020
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :