Affaire d’avortement : Cheikh Yérim Seck et les deux dames laissés libre mais sous contrôle judiciaire, l’infirmier sous mandat de dépôt.


Le juge d'instruction qui a hérité du dossier Cheikh Yérim Seck et Cie dans l'affaire d'avortement, a suivi les réquisitoires du procureur de la République qui a requis le contrôle judiciaire imposé au journaliste. 

 

Au moment où nous écrivons ces lignes, le magistrat instructeur a décidé de la confirmation du contrôle judiciaire tel qu'il avait été fixé la semaine dernière par le Doyen des juges dans l'autre affaire dite « Batiplus », a indiqué à Dakaractu une source concordante. 

 

Le patron de Yerimpost et les autres mis en cause ont été déférés ce mercredi après audition à la Section de recherches de la gendarmerie. Ils ont été laissés libres à l’exception de l’infirmier placé mandat de dépôt, a-t-on constaté sur place.

 

Cheikh Yérim Seck et les deux dames sont rentrés chez eux, après une première décision défavorable. Même si le juge a décidé d’ouvrir une information judiciaire. 

Mercredi 24 Juin 2020
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :