Affaire bébés calcinés à Tivaouane / Aymérou Gningue : « Il nous faut choisir des hommes qui ont choisi le métier par sacerdoce »


À l'image des autres membres du gouvernement et de l'assemblée nationale venus à Tivaouane pour manifester leur compassion, le député Aymérou Gning s'est aussi rendu à Tivaouane.

Le président du groupe parlementaire de la majorité, après avoir visité les lieux du sinistre n'est pas allé par quatre chemins pour exprimer sa désolation.
 
« Nous devons mettre l'accent sur la formation du personnel. Elle est un élément important de ce qu'on veut faire aujourd'hui et demain. Il nous faut avoir surtout des hommes ouverts qui ont choisi le métier par sacerdoce. C'est ce qui nous permettra de nous en sortir », fait-il savoir. 
Vendredi 27 Mai 2022




Dans la même rubrique :