Affaire Y en a marre - Lead africa : Aly Ngouille Ndiaye se prononce : "Ils doivent se conformer à la loi, sinon je la ferai appliquer"

Selon le code des obligations civiles et commerciales (COCC) le statut du mouvement ne leur permet pas de bénéficier de financements autres que leurs propres cotisations. Au cas échéant, ils seraient en violation de la loi. Selon le ministre Aly Ngouille Ndiaye, le mouvement a acquis son récépissé le 10 juin 2013, par conséquent ils devront agir conformément à la législation. Pour ce qui est de l'ONG Lead Africa, le ministre a indiqué avoir retiré leur autorisation du fait de leur manquement vis à vis des engagements pris envers l'État du Sénégal.


Mardi 27 Novembre 2018
Dakaractu




Dans la même rubrique :