Affaire Terme Sud-Ouakam : « Je n’admettrai pas qu’on politise l’affaire (...) l’armée est plutôt victime » (Général Mouhamadou Mansour Seck)

L’armée est victime dans l’affaire dite Terme Sud de Ouakam où des familles de militaires ont été expulsés de leurs habitats. C’est du moins la conviction du président du Conseil d’administration du Centre des Hautes Etudes de Défense et de Sécurité de Dakar (CHEDS), le général Mouhamadou Mansour Seck qui croit que des gens chercheraient à politiser le dossier et à jeter le discrédit sur l’armée. « Qu’on ne politise pas l’affaire ou qu’on aille pas jouer sur le rôle du soldat ou qu’on divise le commandement par rapport à la troupe » a-t-il dit, ce 14 octobre devant la presse. L’ancien Chef d’Etat Major des armées de signaler que 69 familles ont été touchées et non 79 car 10 d’entre eux sont finalement restées dans leurs logements après que les autorités se sont rendues compte que ces dernières étaient toujours en activité.


Mercredi 14 Octobre 2020
Dakaractu




Dans la même rubrique :