Affaire Sweet Beauté : Des femmes parlementaires réclament justice pour Adji Sarr.


Le feuilleton judiciaire opposant le député Ousmane Sonko, par ailleurs leader du parti Pastef et la jeune masseuse du nom d'Adji Sarr s'est invité à l'hémicycle lors du passage du ministre de la justice, garde des sceaux Maître Malick Sall pour les besoins du vote du projet de loi relative à la modification du code pénal et du code de procédure pénale. 

En effet, au cours de leur prise de parole, plusieurs femmes députées ont réclamé que la justice soit rendue au grand bonheur de toutes les femmes qui avaient salué l'adoption du projet loi criminalisant le viol.

Pour ces femmes parlementaires, il est temps que le procès soit tenu pour faire éclater toute la lumière sur cette affaire de massage qui a viré aux mœurs opposant le leader du Pastef Ousmane Sonko à Adji Sarr...
Vendredi 25 Juin 2021
Dakaractu




Dans la même rubrique :