Affaire Pétrotim / Abdoul Mbaye : « Mieux vaut tard que jamais. Il est encore possible de retirer les décrets, de remettre en question les attributions qui ont été faites au profit de Kosmos et de BP, de renégocier les contrats... »


Abdoul Mbaye juge regrettable que le reportage de BBC soit le catalyseur qui a permis l'ouverture d'une enquête sur l'affaire des contrats pétroliers, notamment celui de Pétrotim. L'ancien Premier ministre juge inadmissible que les sénégalais soient dépossédés de leurs biens en faveur "d'un aventurier, d'un mafieux" du nom de Frank Timis. Il considère qu'il y a un conflit d'intérêt avec le Chef de l'État du moment ou Aliou Sall, frère du président était le représentant des intérêts de Frank Timis et par la même occasion, servait d'intermédiaire entre le groupe et l'État du Sénégal.
Le président de l'Alliance pour la citoyenneté et le travail (Act) a affirmé que les nombreuses irrégularités qui ont couronné cette affaire, doivent motiver l'État du Sénégal à revoir tous les permis pétroliers. "Mieux vaut tard que jamais. Il est encore possible de retirer les décrets, de remettre en question les attributions qui ont été faites au profit de Kosmos et de BP, de renégocier les contrats à de meilleures conditions pour le peuple du Sénégal.
Mercredi 26 Juin 2019
Dakaractu




Dans la même rubrique :