Affaire Pétro-Tim / Babacar Gaye : ‘’Macky Sall, ne serait-ce que de manière principielle, devrait aujourd’hui …’’


Le débat houleux dit ‘’Scandale pétrolier de 10 milliards de dollars’’ né de l’affaire dite Pétro-Tim dans laquelle Aliou Sall a été cité, tarde encore à être clos. S’il est relevé que l’essentiel des forces vives de la Nation a haussé le ton pour déplorer cette affaire qualifiée tantôt de fraude, de moyen d’enrichissement illicite de Aliou Sall, frère cadet du président de la République, ce fut aujourd’hui, au tour de Babacar Gaye, ancien Porte-parole du Pds de rappeler au président de la République, Macky Sall et à son jeune frère ce qu’il faut faire. 
 
 
‘’J’estime que Aliou Sall et tous ceux qui ont trempé dans cette affaire ont l’obligation de libérer la justice et la République. Et le président Macky Sall, ne serait-ce que de manière principielle, devrait aujourd’hui se débarrasser de Aliou Sall en tant que son frère qui gangrène la bonne marche (des affaires de la République) ; … de prendre toutes les décisions qui feront que la République soit exempte de l’implication des familles comme on l’a reproché à Me Abdoulaye Wade et son fils Karim’’.
 
Lui dit penser ‘’qu’au-delà de Aliou Sall, le président Macky Sall gagnerait à débarrasser la République de sa belle-famille, de son clan et de toutes les personnes qui aujourd’hui, n’ont pas leur place dans cet espace qui nous appartient nous tous, parce qu'il ne faut jamais l’oublier, Macky Sall a créé un parti qui s’appelle Alliance pour la République, tout le monde s’attendait à ce qu’il combatte toutes les dérives qui gangrène un bon fonctionnement d’une République’’, a dit l’ancien proche collaborateur du président Abdoulaye Wade’’.
 
Pour lui, ‘’l’affaire Aliou Sall est un exemple patent’’. Il estime que ‘’s’il faut espérer sortir de cette situation, avec moins de bobo pour le Sénégal, parce que, de toutes les façons c’est parti en c…  (sic). Nous allons, de jour en jour, assister à des soulèvements, à des manifestations pour que Aliou Sall, Frank Timis et toutes les personnes qui sont impliquées dans cette affaire de pétrole sale, puissent rendre compte devant la justice. Et pour cela, il n’y a pas deux solutions, c’est d’abord permettre à la justice de faire son travail en toute indépendance en libérant Aliou Sall de son statut de frère du président mais surtout de ses charges publiques parce que c’est incompatible. Il y a des exemples patents au Sénégal et dans le monde où chaque fois qu’un homme politique est soupçonné d’avoir été impliqué dans une affaire, il commence d’abord par rendre le tablier pour se mettre à la disposition de la justice. C’est un minimum qu’on attend de Aliou Sall’’.
 
Sur la polémique qui enfle concernant l’existence oui ou non de ce rapport de l’Inspection générale d’État qui signale le manque d’expérience et de ressources financières de Frank Timis dans cette affaire, Babacar Gaye de souligner : ‘’Reconnaitre l’existence de cette étude de l’Ige aujourd’hui, serait pour lui (Macky Sall, président de la République), accepter d’avoir produit un acte illégal’’. Il a indiqué ce qu’il aurait fait à la place de l’actuel locataire du Palais présidentiel.
 
‘’Si j’étais le président Macky Sall, élu le 25 mars 2012 et qu’on me présente un dossier aussi important que le transfert de notre propriété sur des ressources pétrolières et gazières venant de prendre le pouvoir, j’aurais fait attention ; j’aurais réfléchi ; j’aurais fait la reddition des comptes ; J’aurais commandité une enquête avant de décider ne serait-ce que pour ne pas endosser toutes les responsabilités qu’auraient pu naturellement créer mes prédécesseurs. Donc, c’est ce qu’il a fait naturellement. Ce qui aujourd’hui pose problème, c’est pourquoi Macky Sall qui disait qu’une République ne s’accommode pas de la consanguinité, pourquoi a-t-il accepté que son frère... ’’, a-t-il demandé.
Dimanche 16 Juin 2019
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :