Affaire Moussa Diop et Barthélémy Dias : Le président du tribunal correctionnel prononce l'extinction de l'action publique.


Affaire Moussa Diop et Barthélémy Dias : Le président du tribunal correctionnel prononce l'extinction de l'action publique.
Le procès opposant Barthélémy Dias à Me Moussa Diop a été appelé à la barre du tribunal correctionnel de Dakar, où le président du tribunal a prononcé l'extinction de l'action publique.

En effet, Me Moussa Diop s'est rétracté de sa constitution de partie civile. Le désistement de la partie civile a donc éteint l’action publique. En matière de citation directe, la partie civile a plus de pourvoir que le parquet. Le président du tribunal estime que l'accord des deux parties porte l'extinction de l’action publique 

Le représentant de Me Moussa Diop, Me Bamba Cissé, a estimé que l’action publique doit être éteinte. Les deux parties, révèle-t-il, ayant des ambitions politiques. 

Selon la défense du maire de Mermoz/Sacré-Coeur composée de Me Bathily, Me Khoureychi Ba et Me Ousseynou Fall, ce procès est une affaire politique qui oppose deux hommes politiques. Il s’agit d’une affaire dans laquelle mon client a été traîné dans la boue. Ce désistement de la partie civile ne signifie pas pour nous une bouffée d’oxygène.

"Dans cette affaire de diffamation, il faut que l’opinion sache que mon client n’allait pas être jugé car une plainte contre Moussa Diop a été déposée pour escroquerie et détournement de deniers publics", a révélé la défense. 

Il faut, exhorte-elle, que l’opinion sache que nous ne somme pas à l’origine de cette poignée de mains...
Mardi 24 Novembre 2020
Dakaractu




Dans la même rubrique :