Affaire Kalifone - Adja Thiaré : le procès renvoyé au 6 octobre pour comparution de la partie civile, Kalifone maintenu en prison.

Pour indisponibilité de la plaignante, Adja Thiaré Diaw qui est en hospitalisation, le procès pour coups et blessures volontaires opposant cette dernière à Kalidou Baba Ly alias Kalifone, a été renvoyé au jeudi 6 octobre pour permettre à la victime de prendre part au jugement.


Affaire Kalifone - Adja Thiaré : le procès renvoyé au 6 octobre pour comparution de la partie civile, Kalifone maintenu en prison.
Adja Thiaré Diaw a été représentée par son conseil Me Abdi Nar Ndiaye qui a demandé à la barre le renvoi de l’affaire ayant occasionné à sa cliente une incapacité temporaire de travail de 8 jours. Pour sa part, Kalidou Baba Ly a comparu devant la barre des flagrants délits du tribunal d’instance de Dakar. Dans sa mine qui laisse entrevoir la fatigue, le prévenu était habillé d’un tee-shirt blanc et d’un pantalon gris. Il est resté debout face au juge assisté par trois (3) avocats. Le nommé Ahmed Cissé, un ami du prévenu a lui aussi répondu à sa convocation devant le tribunal en tant que témoin à décharge en faveur de Kalifone. Leurs conseils ont insisté pour que le jugement ait lieu malgré l’absence de la plaignante.

« M. le juge, vous avez un dossier dans lequel le prévenu dit reconnaître les faits de coups et blessures volontaires ayant entraîné une ITT de 8 jours à Adja Thiaré Diaw, quelle vérité la partie civile chercherait-elle à faire triompher. La plaignante n’a pas besoin de comparaître, elle peut être représentée par son conseil, c’est du dilatoire pour chercher à maintenir notre client dans les liens de la détention », a déclaré un des avocats de la défense.

« Toutes les parties sont convoquées, on est en flagrant délit, il reconnaît les faits, où est alors le problème pour que le jugement soit maintenu. Je m’oppose fermement à la demande de renvoi, ce serait injuste et contre les droits du prévenu », dira l’autre robe noire.

Pour le parquet, l’un des deux (2) conseils de la partie civile s’est constitué ce lundi et a demandé à être imprégné du dossier. Par ailleurs, le maitre des poursuites a considéré que tous les éléments sont réunis pour la tenue du procès, mais s’est résolu de s’en ouvrir à la sagesse du tribunal pour statuer du renvoi ou non de l’affaire. Le juge a finalement cautionné le renvoi du dossier au jeudi 6 octobre prochain.

Une demande de liberté provisoire avec l’engagement du prévenu de se présenter devant la barre à la date du renvoi a été introduite par la défense, mais le tribunal a tout bonnement rejeté la requête. Kalidou Baba Ly alias Kaliphone va donc prendre son mal en patience d’ici le jeudi prochain pour connaître le sort que lui réserve la juridiction.

Pour rappel, Kalidou Baba Ly est poursuivi pour viol, tentative de viol, séquestration, diffamation et coups et blessures volontaires suite à une sortie de routine au soir du 22 septembre avec la plaignante Adja Thiaré Diaw. Les quatre (4) chefs d’accusation ayant été abandonnés après la publication des résultats gynécologiques rejetant le viol. Il répondra, jeudi, des faits de coups et blessures volontaires sur sa victime.
Lundi 3 Octobre 2022



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :