Affaire Hiba Thiam décédée par overdose : Me Ndèye Fatou Touré parle de lynchage médiatique des prévenus.


"Ces jeunes qui ont été placés en détention provisoire, ont été victimes d'un lynchage médiatique", a déclaré Me Ndèye Fatou Touré au sortir de l'audience de l'affaire Hiba Thiam, qui précise que ce lynchage continue,  puisque c'est à travers la presse qu'elle apprend la fixation de l'affaire.

Dans ce dossier, souligne-t-elle, le parquet estime qu'il n'y a pas aucun trouble à l'ordre public." Là, elle déplore le traitement indiscriminé qui a été fait des demandes de mise en liberté provisoire.

La robe noire avoue que le parquet ne s'est pas opposé à la demande de liberté provisoire. " Il ne voit aucun inconvénient à ce que l'ensemble de ces jeunes soient en liberté parce qu'il n'y a eu aucun trouble à l'ordre public et ils présentent tous des garanties de représentation en justice", précise-t-elle.

À en croire Me Touré, sa cliente Fatoumata Jacqueline Rigal n'a rien à faire en prison...
Mercredi 23 Décembre 2020
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :