Affaire Hiba Thiam : Le procès renvoyé au 13 janvier prochain.


Le procès de Dame Amar et Cie dans l'affaire de Hiba Thiam s'est ouvert ce mercredi 23 décembre 2020. Les prévenus ont fait face au juge de la 3e chambre du tribunal Correctionnel de Dakar. À la demande de Me Seydou Diagne de la partie civile, l'audience a été renvoyée au 13 janvier prochain, au motif que toute la famille de Hiba Thiam n'a pas été citée dans la procédure.

Me Seydou Diagne au président du Tribunal, "M. le juge vous ne pouvez pas retenir cette affaire parce que la famille de Hiba Thiam n'a pas été citée dans cette affaire, alors qu'elle s'est constituée partie civile depuis le 16 avril 2020. C'est une violation flagrante de l'article 540 du code pénal."

Me Ciré Clédor Ly de répondre à l'avocat : "Ils ne sont pas partie civile sur cette affaire. Il faut respecter les règles de procédure".

Sur ces entrefaites, la défense donnera son accord pour le renvoi de l'affaire jusqu'au 13 janvier prochain, pour motif de plaidoirie. 

Pour rappel, Dame Amar, Ayla, Diadia Tall, Louty Ba, «Choupette» et «Nekh» ont été placés sous mandat de dépôt pour association de malfaiteurs, usage de drogue, non-assistance à personne en danger et violation de la loi du couvre-feu. Amadou Niane lui, est visé pour recel de malfaiteurs. Un policier a été aussi arrêté, parce qu’il aurait été payé 20 mille Cfa pour transporter les invités de leurs domiciles à l’appartement sis aux Almadies où avait lieu la fête. Alors que le couvre-feu était en vigueur dans la capitale.

Il faut savoir que Hiba Thiam est morte à la suite d’un arrêt cardiaque provoqué par une overdose, selon les résultats de l’autopsie, lors d’une soirée arrosée aux Almadies...
Mercredi 23 Décembre 2020
Dakaractu




Dans la même rubrique :