Affaire Grande Pharmacie Dakaroise : La restitution et l’annulation du contrat de bail établi pour la Pharmacie ‘’Nation’’ exigées par les pharmaciens privés.


Le Syndicat des Pharmaciens Privés du Sénégal (SPPS) a dénoncé la violation manifeste et flagrante des textes régissant la profession pharmaceutique par la Direction de la Pharmacie et du Médicament.

En conférence de presse ce lundi 25 janvier 2021, les syndicalistes ont également relevé le non-respect des dispositions de l’Acte Uniforme de l’Ohada applicables au bail commercial et aux fonds de commerce par l’Ipres, notamment le droit au renouvellement du bail tel qu'édicté par l’article 123.  

À cet effet, l’organisation par le biais de son président Assane Diop, a exigé de la Direction de la Pharmacie et du Médicament et de l’Ipres que Mme Aïcha Goundiam Mbodj, propriétaire de la Grande Pharmacie Dakaroise, puisse jouir pleinement de son droit, notamment : l’établissement d’un contrat de bail à son profit sur le local et l’annulation du contrat de bail établi irrégulièrement au profit de la Pharmacie Nation.

« Conformément aux dispositions de l’article 127 de l’Acte Uniforme, Mme Aïcha Goundiam Mbodji, bénéficie d’un droit de priorité pour se voir attribuer un nouveau bail dans l’immeuble reconstruit. À cet effet, elle avait saisi les services de l’Ipres, par courrier en date du 02 novembre 2018, pour exercer son droit de préemption, par une option ferme et définitive sur le local et ses dispositions à en payer le loyer mensuel qui lui a été communiqué », a-t-il fait savoir. 

À en croire le Syndicat des Pharmaciens Privés du Sénégal, il utilisera tous les moyens légaux pour s’opposer à cette décision et invite tous les pharmaciens à la mobilisation pour le respect des lois et règlements, pour la confraternité et la sauvegarde de l’honorabilité de la profession.  
Lundi 25 Janvier 2021
Dakaractu




Dans la même rubrique :