Affaire Cheikh Abdou Mbacké Bara Dolly : La tutelle avoue avoir actionné la machine judiciaire

Le ministère de la Justice a dans un communiqué rendu public indiqué avoir donné des instructions pour l'arrestation de Abdou Bara Dolly. Ce dernier serait fautif de propos "outrageants à l'encontre du Président" indique la source.


Près de 48 heures après la manifestation pacifique initiée à la Place de la Nation par la Coalition Yewwi Askan Wi et celle de Wallu Sénégal, Cheikh Abdou Mbacké Bara Dolly qui avait tenu des propos jugés ‘’outrageants’’ a été appréhendé. Mais pour son interpellation, il a fallu que le ministère de la Justice actionne le parquet, a révélé le service de communication dudit département.
« Conformément aux lois et règlements en vigueur dans notre pays, la Chancellerie a donné des instructions au ministère Public pour que l'auteur de tels faits soit poursuivi », a appris Dakaractu dans un communiqué parvenu à la rédaction. « Cheikh Abdou Mbacké Bara Dolly a tenu publiquement des propos outrageants à l'encontre du Président de la République ».
Des propos tenus devant une foule de manifestants que le ministère de la Justice dit condamner fermement. Ce sont « des déclarations d’une particulière gravité, puisque visant la personne incarnant la plus haute Institution de la République et rappelle que les échéances électorales futures ne sauraient être le prétexte à des dérapages verbaux de nature à porter atteinte à l'honneur et à la considération des citoyens ou à jeter le discrédit sur les institutions », ont indiqué le ministre Me Malick Sall, Garde des Sceaux, et ses collaborateurs.
Vendredi 10 Juin 2022
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :