Affaire Bocar Samba Dièye : L'ACSIF balaie d'un revers de main le propos tenus par Abdoul Mbaye concernant le dossier.


L’affaire Bocar Samba Dièye / Banque CBAO est un long feuilleton judiciaire qui continuera d'alimenter le débat dans les médias.

En effet, après une récente sortie de l'ancien directeur de la banque du groupe Attijariwafa Bank, Abdoul Mbaye, sur le contentieux qui oppose la banque à l'ancien grand opérateur économique Bocar Samba Dièye, l'association des clients et sociétaires des institutions financières s'érige en faux par rapport aux  propos de l'ancien Premier ministre.

Pour le président de l'Acsif, Famara Ibrahima Cissé, "les irrégularités notées dans les documents attestent qu'il n'y a jamais eu dans cette transaction une quelconque traite. Il s'agit en réalité d'un scénario monté de toutes pièces par des délinquants financiers pensant profiter des faiblesses physiques et financières de Bocar Samba Dièye".

Par conséquent, Famara Ibrahima Cissé précise : "il appartient à la banque de rembourser l'intégralité de la somme débitée du compte de Bocar Samba Dièye et de poursuivre ses fieffés voleurs réfugiés en politique et qui font aujourd'hui les plateaux de télévision pour se justifier".
L'ACSIF était en conférence de presse cet après-midi...
Mercredi 24 Juin 2020
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :