Affaire Assane Diouf : Me Ciré Cledor Ly dénonce des manquements dans la procédure.


A sa sortie de la salle d’audience où se tenait le procès de Assane Diouf, appelé à la barre ce matin par la Cour d'Appel de Dakar, Me Ciré Clédor Ly a estimé que les lenteurs dans le dossier de son client ne le surprennent guère. Car, l’avocat pense que son client aurait dû être jugé par le tribunal des flagrants délits trois (3) jours après son arrestation. Il juge que ce sont des détournements de pouvoir et de procédure qui ont en fait guidé les autorités sur le choix d'une information qui ne se justifie pas. 

L'avocat de mentionner que depuis qu'il est en détentio, la procédure n'a pas avancé parce qu'il n'y a rien à chercher et maintenant qu'il devrait être mis en liberté dans quelques jours, on l'entend au fond pour pouvoir justifier un renvoi devant une juridiction de jugement. 

"Du point de vue de la procédure, c'est encore garder Assane Diouf six (6) mois supplémentaires", estime t-il.  

Ainsi, la robe noire a dénoncé avec la dernière énergie ces dérives de pouvoir. "Dans ce pays, il faudrait réellement que l'on revoie les choses, que l'on écoute les auxiliaires de justice parce que toutes ces dérives constituent des dangers pour l'ensemble des citoyens."

Pour lui, toutes ces dérives et manquements bafouillent les principes de l'État de droit.

"Assane est un justiciable, un citoyen sénégalais qui a le droit à la justice et le droit à un procès équitable. Il n'appartient pas à un juge d'instruction ou à un procureur de la République de le sanctionner; seul une juridiction de jugement devrait le sanctionner."

Par la même occasion, il a aussi noté que le Sénégal est en train de commettre les mêmes fautes, les mêmes manquements qui lui avaient valu des condamnations de la cour de justice de la CEDEAO. 

Pour l'état de santé de son client, Me Ciré Clédor Ly de faire savoir qu'Assane Diouf ne se plaint pas et que son état de santé est stable... 
Mardi 10 Novembre 2020
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :