Adama Barrow vilipendé par un ancien fonctionnaire au consulat de Gambie à Djeddah : « Il m'a dit qu'il veut faire comme Wade »


Demis de ses fonctions en raison de sa proximité avec Ousainou Darboe, l'ancien chargé du Protocole et des services sociaux au consulat de Gambie à Djeddah a largué des bombes contre Adama Barrow. 

Selon cet ancien fonctionnaire gambien, l'actuel homme fort de Banjul n'est rien d'autre qu'une marionnette au service d'hommes d'affaires véreux. 

Il convoque pour bétonner son argumentaire les relations qu'entretient Barrow avec un homme d'affaires sénégalais du nom de Kalidou Wagué. À l'en croire, ce dernier détiendrait un passeport diplomatique sénégalais et serait l'un des principaux financiers du successeur de Yahya Jammeh. Pour bétonner son argumentaire, il allègue s'être lui-meme occupé du passeport de Wagué chaque fois que celui-ci était de passage à Djeddah. 

Selon toujours Ebrima Dibba qui a accordé un entretien à Freedomnewspaper, Barrow aurait dans son cercle d'amis un certain Abubakar Jawara. Cet homme d'affaires gambien a été cité dans une affaire de trafic d'armes avant d'être blanchi par la police gambienne. 

Très remonté contre le président Barrow, Ebrima Dibba alerte le peuple gambien sur la "dangerosité" de l'homme en qui ils ont placé leurs espoirs pour remettre le pays sur les rails de la démocratie et de l'émergence. À son avis, Barrow est pire que Jammeh. 

Il ajoute que l'actuel chef de l'État gambien est un affairiste dont l'unique ambition est de s'enrichir au détriment du contribuable. Pour preuve, argue-t-il, Barrow aurait des maisons au Sénégal, aux Etats-Unis et en Gambie. "Il m'a dit qu'il veut fabriquer des millionnaires en Gambie comme Abdoulaye Wade l'avait fait au Sénégal", a affirmé Dibba. 
Vendredi 19 Avril 2019
Dakaractu




Dans la même rubrique :