Actu-Débat / Dr Babacar Diop (SG-FDS) : « La gestion de l'aide alimentaire est une catastrophe (...), L'annulation de la dette n'est pas la revendication des peuples africains. J'ai saisi l'OFNAC... »


Dans ce présent numéro de l'émission Actu-Débat, le Dr Babacar Diop n'a pas été tendre en répondant aux questions d'actualité qui lui ont été posées.
L'enseignement, membre du syndicat autonome des enseignants du Supérieur du Sénégal, est d'avis que toute la gestion des fonds du force Covid-19 doit obéir aux règles de transparence les plus strictes.
Face à l'impact de la pandémie Covid-19 sur les affaires publiques et privées, le Dr Babacar Diop, par ailleurs secrétaire général des Forces Démocratiques Sénégalaises, estime que l'opposition et la société civile doivent jouer pleinement leur rôle.

"L'opposition et la société civile doivent faire leur travail même en temps de crise en aidant le président à corriger les manquements dans ses stratégies de lutte contre le covid-19, mais aussi exiger la transparence dans la gestion du "force Covid-19", clamera-t-il.

L'invité de l'émission Actu-Débat trouve le montant  dégagé par le gouvernement au profit des familles démunies peu consistant par rapport à la réalité sur le terrain. "Non seulement le montant dégagé pour venir en aide aux familles est insuffisant, mais aussi il n'y a pas de transparence dans la gestion de ces fonds ni dans l'attribution des marchés du riz et le transport", regrette  t-il.

Au cours de ce plateau également, le secrétaire  général des FDS n'a pas manqué d'apporter quelques commentaires sur la gestion des vivres. "La gestion de l'aide alimentaire est une catastrophe et l'appel d’offres concernant le marché du riz ne répond pas aux normes, pareil pour le transport. Ce qui dénote une irresponsabilité dans la gestion des vivres qui nous pousse à nous interroger pour savoir si véritablement  les bénéficiaires recevront la plupart de cette aide", avant d’inviter le président Macky Sall à préparer une deuxième enveloppe  pour élargir cette aide à d'autres foyers. Car, avec la situation que nous vivons, c'est la famine qui guette la population.

Par rapport à l'annulation de la dette africaine, le Dr Babacar Diop de souligner que son annulation n'est  nullement une revendication du peuple, de la jeunesse africaine surtout...
Vendredi 24 Avril 2020
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :