Acte criminel au lycée de Sangalkam : Le censorat du lycée incendié


Le censorat du lycée de Sangalkam a été incendié dans la nuit du mercredi au jeudi par un ou des individus non encore identifiés. « C’est un incendie criminel, tout le matériel a été endommagé »,  a dit  Ibrahima Ndoye professeur d’anglais  dans ce lycée, à nos confrères de Alô Rufisque.com. L’enseignant a trouvé d’autant plus suspect l’acte, qu’il est intervenu au lendemain de la tenue du conseil de classe. « C’est avec regret, désolation et grande consternation que le personnel du lycée Sangalkam a constaté le matériel de bureau du censeur totalement calciné (…) » Des devoirs consumés, certains bulletins repris à l’instant par le censeur. « Une plainte a été déposée et le ou les auteurs seront traqués, retrouvés et punis conformément à la loi », a de son côté réagi l’intendant de l’établissement, M. Cheikh Dicko. 

Tout porte à croire qu’il s’agit d’un acte de sabotage bien calculé avec la remise des bulletins qui était programmée à la fin de la semaine. Des soupçons graves pèsent cependant sur un élève de l’établissement. L’enquête ouverte par la gendarmerie apportera très certainement les réponses aux nombreuses questions que les uns et les autres se posent...
Jeudi 21 Mars 2019
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :