Achat de consciences : Maïmouna Ndoye Seck raconte quand Aïda Mbodj travaillait sous les ordres de Macky


Achat de consciences : Maïmouna Ndoye Seck raconte quand Aïda Mbodj travaillait sous les ordres de Macky
On ne soupçonnait pas chez la technocrate Maïmouna Ndoye Seck des qualités de dialecticienne rompue aux débats politiques. Face à Mme Aïda Mbodj sur le plateau de Dakaractu, elle trouve incongru que celle qui a été ministre de la Femme dans le gouvernement dirigé par Macky Sall puisse aujourd’hui penser que le chef de l’Etat ait changé de méthode de travailler.
- « Vous avez été ministre de la Femme sous le Premier ministre Macky Sall. J’étais bien présente. Je sais bien comment vous travailliez », rappelle la ministre, qui rejette les accusations d’achats de consciences à grande échelle.
- « Pour la concrétisation de la parité, vous étiez mon point focal », précise Aïda Mbodj.
- « Donc, convenons-en, ce sont les mêmes instructions qu’il vous donnait qu’il donne aujourd’hui à la titulaire du poste. Tout le monde sait que le président Macky Sall attache de l’intérêt à l’éthique et au travail bien fait. Seuls ceux qui ont l’habitude de distribuer des billets de 5 000 F Cfa pour mobiliser les Sénégalais imaginent que les autres doivent agir de la sorte », déduit la responsable politique à l’Apr de la Medina. 
Jeudi 5 Avril 2018
Dakaractu




Dans la même rubrique :