Achat de conscience par l'Apr : Aminata Touré flétrit et parle de cas très isolés.

En cette période de parrainage, nombreuses sont les voix qui s'élèvent pour dénoncer ce qu'elles qualifient d'achat de conscience, notamment à Kaolack où certains membres de l'Alliance pour la République dénoncent la mobilisation faite par le président du MJK dans la salle d'audience numéro 3 du tribunal départemental de Kaolack.
Selon la responsable du pôle parrainage de la coalition Benno bokk yakaar , le président de la République et tête de file de ladite coalition se démarque totalement de ces pratiques qui, selon elle, sont à bannir. L'envoyée spéciale du chef de l'Etat confie que BBY n'a pas de problème de parrains, avant de préciser que c'est des cas très isolés car leurs responsables se trouvent présentement sur le terrain et discutent avec les populations.


Dimanche 16 Septembre 2018
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :