Achat d'un avion présidentiel non-prioritaire, les élections locales, saucissonnage des collectivités territoriales : Le Grand Parti largue ses bombes sur le régime.


Le Bureau Politique du Grand Parti s’est réuni hier autour de plusieurs points d'actualité relatifs à la situation nationale et internationale. Au cours de cette réunion, Malick Gakou a d'abord signifié que la situation socio-économique est préoccupante d'autant plus qu'avec cette pandémie, les conséquences néfastes de la crise sanitaire sur la qualité de vie des populations vulnérables est aujourd'hui une réalité irréfutable. 

Malick Gakou a insisté sur la nécessité de mesures hardies pour accompagner les populations vers des perspectives de développement harmonieux. 
Sur le plan politique, Malick Gakou et ses collaborateurs rappellent que cette absence de consensus autour du dialogue politique est à regretter. "Le dilatoire dans l’application des points de consensus du dialogue politique entraînant un flou total sur, entre autres, le mode de scrutin, le parrainage, la caution etc. Aussi, les divergences manifestes entre le pouvoir et l’opposition sur les résultats de l’audit du fichier électoral, l’empressement du pouvoir à fixer de manière unilatérale la date des élections locales, sont des actes qui remettent en cause cette gouvernance chaotique du régime de Macky Sall", ajoutent Gakou et Cie.

Concernant le redécoupage administratif qui fait écho depuis quelques jours, le Grand Parti estime que c'est un "saucissonnage des collectivités territoriales de la région de Dakar sans concertation préalable avec les acteurs concernés du dialogue". Ainsi, Malick Gakou appelle à la responsabilité du Président Macky Sall et de son gouvernement pour le respect des points de consensus sur lesquels il s’était engagé à appliquer sans rien y changer. Car, ceci devait permettre, selon le Grand Parti, à notre pays d’amorcer un nouveau virage dans son histoire politique avec l’organisation d’élections libres, transparentes, donc incontestables.

"L’engagement commun de l’opposition à œuvrer à la pacification de l’espace politique n’aura de sens que si la majorité respecte ses engagements pour éviter à notre pays les convulsions qui pourraient annihiler l’instauration d’un État démocratique qui a pour seule vocation, la défense des intérêts supérieurs de la Nation", ajoutent-ils.

Dans ce contexte de crise économique et sociale due à la pandémie de la Covid-19 qui a exacerbé les difficultés des populations sénégalaises, surtout celles des jeunes confrontés à un chômage endémique auquel il urge de trouver des solutions, le bureau politique du Grand Parti dénonce avec la dernière énergie l’achat d’un avion présidentiel non prioritaire face à l’étendue des enjeux sociaux engendrés par la crise et l’accélération de notre ratio Dette/PIB qui constituent des menaces sérieuses pour une croissance inclusive.

Abordant la vie politique du Parti, Malick Gakou a annoncé au Bureau Politique la reprise de la tournée nationale du Grand  Parti suspendue depuis mars 2020 pour des raisons liées à la pandémie de la Covid-19.

À cet effet, une délégation du GP conduite par son Président Malick Gakou séjournera du mercredi 02 au lundi 07 juin 2021 dans les régions de Saint-Louis, Matam, notamment à Ranérou,  Tambacounda, précisément dans le département de Bakel et Louga avec le département de Linguère.

Du lundi 14 au lundi 22 Juin 2021, la délégation sera dans les régions de Kaolack, Kaffrine, Kolda, Tambacounda, Sédhiou et Kédougou.
Le BP/GP exhorte les militants à préparer activement cette tournée qui s’inscrit dans le cadre de la préparation des élections locales et de la massification du Parti.

Pour les élections locales, le Bureau Politique a, comme dans le passé, instruit le Président Malick Gakou à œuvrer inlassablement pour l’unification de toutes les forces vives de la Nation (Partis politiques de l’opposition et mouvements citoyens) pour la mise en place d’une Grande Coalition des Forces Patriotiques pour un triomphe éclatant aux prochaines élections locales.
Jeudi 27 Mai 2021
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :