Accusé de mauvaise gestion à la chambre de commerce de Saint-Louis : Le président Cheikh Sourang dément et brandit ses preuves


En conférence de presse hier, la fédération générale des travailleurs du Sénégal avait dénoncé la mauvaise gestion de la chambre de commerce de Saint-Louis dirigée par Cheikh Sourang.
Et la réaction du mis en cause  n'a pas tardé à se faire.
En conférence de presse ce matin à la chambre de commerce, le président Cheikh Sourang balaie d'un revers les accusations de la FGTS et brandit ses preuves.
Selon Cheikh Sourang, les demandes d'explications adressées aux employés ont bien un fondement légal. Car ces derniers "sont toujours en retard et d'autres vaquent à leurs propres occupations après avoir pointé le matin, laissant derrière eux des bureaux vides".
Sur le cas du licenciement de la secrétaire générale de la chambre de commerce, le président soutient qu'il est reproché à la mise en cause des absences répétitives et un refus de présenter un rapport trimestriel pour la chambre de commerce.
Pour le cas de Alassane Fall, le comptable de la chambre de commerce, le président Ousmane Sourang estime que ce dernier a "encaissé une somme de huit million trois cent soixante dix mille  francs au niveau du port Hydrobase de Saint-Louis qu'il n'a pas mis à la disposition de la chambre de commerce et dont le chèque porte son nom propre et non celui de l'institution".

Sur les menaces de la FGTS de bloquer le fonctionnement de la chambre de commerce, le président précise que ceux qui travaillent vont rester et ceux qui ne travaillent pas seront exclus…"
Vendredi 18 Janvier 2019
Dakaractu




Dans la même rubrique :