Accusé de crimes de guerre : Le président Kosovar démissionne.


Le président Kosovar Hashim Thaçi a démissionné ce jeudi pour faire face à son inculpation par le tribunal spécial de la Haye sur les crimes de guerre durant le conflit contre les forces serbes à la fin des années 1990.

"Je ne vais permettre dans aucune circonstance que je me présente devant la cour en tant que président de la République du Kosovo", avait-il déclaré.
Ainsi, considérant l'importance de défendre l'intégrité de la fonction de président et du Kosovo, ainsi que la dignité des citoyens, Thaçi démissionne du poste de président de la République du Kosovo.

A rappeler que le président Hashim Thaçi, 52 ans, et ancien chef politique de la rébellion indépendantiste (UCK) qui domine la vie politique kosovar depuis deux décennies, aurait été impliqué dans "près de 100 meurtres" et d'autres atrocités contre des "centaines de victimes albanaises, serbes, roms et d'autres ethnies", dont des opposants politiques.
Jeudi 5 Novembre 2020
Dakaractu




Dans la même rubrique :