Accusations du Sntpt : La cellule de Com’ de la Poste apporte un démenti et appelle à la retenue.

En conférence de presse ce jeudi, la cellule de Communication de La Poste a voulu apporter, dit-elle, des « éclaircissements sur le caractère fallacieux » par rapport à « certaines informations » données par le Syndicat national des travailleurs des postes et des télécommunications (Sntpt).


Selon El Hadji Al Mareem Faye, membre de la cellule de Com’ Poste, le SG du  Sntpt « fait preuve d’une méconnaissance avérée du fonctionnement de la Poste ». « Il a évoqué dans son argumentaire l’existence d’une caisse noire à la Poste, ce qui est archi-faux. Nous les mettons au défi d’en apporter la preuve », a-t-il démenti.

À l’en croire, la direction générale a élaboré un plan stratégique de développement d’un commun accord avec le ministre de tutelle et l’Artp. Sur l’existence d’un budget de 600 millions de F CFA alloué à la cellule de Com’, El Hadji Al Mareem Faye se défend des accusations dont la direction générale fait l'objet, assurant que « rien ne correspond à la vérité ».

« Faux ! La poste est une société à vocation commerciale. Sa cellule de Com’ ne bénéficie pas d’un budget indépendant », a ajouté le porte-parole du jour, qui dément en avoir bénéficié, avec d’autre membres de la cellule de Com’.

Marc Sylva, Directeur de la cellule de Com’ de la Poste, rappelle ensuite certains faits, affirmant notamment que l’entité a fait l’objet d’un retour sur budget à hauteur de plus de 70 millions. Il en veut pour preuve le rapport annuel d’activité de l’année 2020 et celui du premier trimestre de l’année en cours.

El Hadji Al Mareem Faye pointe également certaines incohérences dans les accusations qui sont faites contre la direction générale en rapport avec l’attribution des marchés de travaux et de fourniture.

« Il est vil et ignare d’avancer que l’administration interne ne respecte pas les règles de passation de marchés. Car, il existe une cellule de de passation de marchés composée des services habilités de l’État et de la Poste », estime-t-il.

Les membres de la cellule de Com’ de la Poste ont appelé jeudi à la « retenue » et au « sens de la responsabilité ». Ils saluent ainsi « l’engagement sans faille de la direction générale pour faire de la Poste une référence au niveau continental ». Même si, avouent-ils, la Poste-finance, comme l'avaient annoncé les responsables, a du mal à supporter à elle seule toutes les opérations de compense au niveau de la Bceao.

Pour ce qui concerne le processus de restructuration de la Poste, la direction générale et les travailleurs ne parlent pas le même langage.  Les ajustements en rapport avec la séparation entre la Poste et Poste-finances n’ont pas été approuvés par les membres du Syndicat national des travailleurs des postes et des télécommunications (Sntpt).
Jeudi 10 Juin 2021
Dakaractu




Dans la même rubrique :