Accrochages avec les maîtres coraniques / Serigne Modou Bousso Dieng recommande l'installation d'une Inspection Générale des daaras.


L'actualité au Sénégal, ces derniers jours,  a été animée en partie par cette histoire de maîtres coraniques en situation délicate avec des forces de l'ordre. Pour Serigne Modou Bousso Dieng,  il est désormais nécessaire d'aller vers la création d'une Inspection Générale chargée de l' Enseignement coranique.

Le chef religieux, promoteur de daaras à Touba, estime que " les quiproquos iront crescendo entre les daaras et les autorités de l'État tant que la gestion n'est pas confiée à un organe spécialisé avec un cahier de charges bien clair et dirigé par des personnalités religieuses bien au fait des arcanes de ce type d'enseignement." 

Serigne Modou Bousso Dieng de poursuivre : "Les initiatives de l'État peuvent être bonnes. Mais, pour qu'elles soient acceptées des daaras, leur mise en oeuvre doit être adaptée à leur environnement qui est très different de celui des écoles françaises. Les deux écoles ne délivrent pas les mêmes messages, ne fonctionnent pas de la même manière et ne nourrissent pas les mêmes exigences. Par conséquent, l'intelligentsia en charge de les gérer doit avoir des aptitudes spécifiques."
Mercredi 3 Février 2021
Dakaractu




Dans la même rubrique :