Accords de pêche Sénégal - UE : « Nous vendons notre poisson 50 fois moins cher que le prix normal » (Daouda Ngom, Pastef-les patriotes)


Le parti Pastef - les patriotes a relevé plusieurs manquements préjudiciables à la sauvegarde des intérêts du peuple relativement liés aux accords de pêche entre le Sénégal et l'Union Européenne.

Le mouvement des cadres du parti a vigoureusement dénoncé les récents accords paraphés entre le Sénégal et l'Occident et accuse l'État de bradage à vil prix des ressources halieutiques. "Nous vendons notre poisson 50 fois moins cher que le prix normal", a expliqué le vice-président du mouvement national des cadres patriotiques, Daouda Ngom. 

Selon ce dernier, l'intervention des navires européens dans le nouveau protocole d'accord tend à aggraver le processus de dégradation des pêcheries et des habitats. Le mouvement qui a plaidé pour la mise en place d'un système d'information national sur la pêche, invite les gouvernants à réserver la zone des 12 miles marins à l'exercice exclusif de la pêche artisanale pour donner un accès prioritaire à la ressource et aux activités de pêche socialement équitables et écologiquement durables.

Daouda Ngom s'exprimait à l'occasion d'une conférence du mouvement des cadres patriotes tenue ce 16 novembre au siège du parti Pastef-les patriotes.
Lundi 16 Novembre 2020
Dakaractu




Dans la même rubrique :