Accord entre Aibd sa et la compagnie marocaine de construction métallique inter tridim sa : la construction du Centre de Maintenance Aéronautique du Sénégal en fin décembre 2021

Bonne nouvelle pour le secteur de l’aéronautique en Afrique de l’Ouest. Les travaux de construction du centre de maintenance aéronautique de l’Aéroport international Blaise Diagne de Dakar démarrent en usine en novembre 2021 et sur site en fin décembre 2021 et seront réalisés par Inter Tridim, une entreprise leader marocain tout corps d’état dans la construction métallique et expérimentée dans la conception et la réalisation de hangar centre de maintenance d’avions. La signature du contrat matérialisant la réalisation de ce projet a eu lieu ce vendredi 12 novembre à Casablanca, au Maroc.


 Premier du genre opérationnel en Afrique de l’Ouest, ce centre de maintenance est un projet structurant dans la stratégie du hub aérien 2021-2025 approuvée en avril 2021 par le Président Macky SALL qui veut faire de l’aéroport AIBD, le 1er hub aérien et logistique sous régional et de de la région deThiès un pôle aéronautique de dimension internationale.
La délégation de l’AIBD SA a été conduite par le Directeur général, Doudou Ka qui avait à ses côtés, Mme Aïda Seck Ndiaye, Directrice exécutive de l'unité de Gestion de la stratégie Hub aérien, Mohamed Gorel Soumaré, Chef du projet de centre de maintenance MRO, de Makhtar Diouf, Directeur du Pôle Achat, marchéset de leurs conseillers juridiques.  Les travaux démarreront en usine à Casablanca en fin novembre 2021 et sur site à l’aéroport international AIBD en fin décembre 2021 pour une durée de 18 mois. « Depuis quelques mois, nous avons entamé des recherches de partenariats, avons reçu plusieurs offres et avons visité plusieurs centres de maintenance aéronautique dans le monde et nous avons finalement fait le choix, pour le volet lié à la réalisation du hangar en structure métallique en acier, sur le leader marocain en construction métallique TCE qui connait déjà le Sénégal pour y avoir déjà réalisé des travaux de passerelles métalliques et qui vient tout récemment de livrer un centre de maintenanceaéronautique à chateauroux en France », a déclaré Doudou Ka, Directeur général de l’Aibd sa.
Doudou Ka a rappelé l’approbation par le président de la République, Macky Sall du plan stratégique hub aérien et touristique 2021-2025 du ministère en charge du transport aérien avec notamment la réalisation de 15 projets phares dont ce centre de maintenance aéronautique qui en est un des projets phares. « L’Aibd traduit en acte l’ambition du président de la République de faire du Sénégal, le 1er hub aérien sous régional à l’horizon 2035. La société Intertridim maitrise toute la chaine de valeur industrielle dans la réalisation de ce type de grand projet.  C’est un projet majeur pour le développement des transports aériens au Sénégal.», a ajouté le Directeur général de l’AIBD SA.  Doudou Ka a souligné que l’infrastructure va générer au moins 150 emplois directs.
   Leader africain dans la construction métallique, InterTridim totalise 40 ans d’expérience dans son domaine de compétence en Afrique en particulier au Maroc. L’entreprise a aussi réalisé le hangar de l’aéroport de Châteauroux. Mehdi Assad, son Président, Directeur général s’est félicité de la collaboration avec l’AIBD. Il a également remercié Macky Sall et le peuple sénégalais pour la confiance renouvelée.
Auparavant, Yassine Assad, le Directeur général a affirmé que son entreprise est capable de réaliser tout type d’ouvrage. « Dans le cadre des relations bilatérales entre les deux pays, nous avons pu nous entendre pour réaliser un hangar de maintenance d’avion sophistiqué, répondant aux normes internationales. Le hangar aura la capacité d’accueillir tout type d’avion dans toutes les normes de sécurité requises. Il aura une surface de 10 000 mètres carrés avec une hauteur de 33 mètres et une portée de 100 mètres », a dit le Directeur général. La totalité du matériel destiné à la construction sera fabriquée par l’entreprise qui dispose des machines à la pointe de la technologie permettant d’avoir une infrastructure de qualité.
Anass Amazirh, l’architecte du projet a expliqué l’infrastructure comportera un hangar propre aux avions, une partie abritant les ateliers pour stocker les pièces et les éléments pour faire une révision générale. Un autre bâtiment abritera l’administration et les avionneurs.  Il sera possible de procéder à l’extension du bâtiment sans arrêter les activités, selon l’architecte.
Vendredi 12 Novembre 2021
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :