Accaparement de terres au village de Keur Ndiaw : Le juge expulse la Sédima et demande la démolition de ses bâtiments et autres murs de clôture


Alors que l’affaire Ndingler, qui oppose la Sédima aux paysans de cette localité, est encore agitée avec l’hivernage, la société de Babacar Ngom est au cœur d’une autre affaire d’accaparement de terres. Sauf que pour ce cas ici, le juge des référés a rendu une cinglante décision contre la Sédima. 

A la requête de Mamadou Soumaré Diagne, qui accusait la Sédima de s’être accaparé de ses terres, le juge a tout simplement ordonné l’expulsion de la Sédima ainsi que de tout occupants de son chef de la parcelle de 3 ha 31 a 54 ca situé dans le village de Keur Ndiaw et enregistré sous le numéro 33/Cngd/2017. 

Le tribunal ne s’est pas arrêté là puisqu’il a aussi demandé la démolition pure et simple des bâtiments et autres murs de clôture et grillage. Ce, à la charge de Mamadou Soumaré Diagne et aux frais de la Sédima.
Mercredi 20 Juillet 2022
Avec Liberation



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :