Abus de confiance : Le petit-fils déleste plus de 24 millions et un véhicule à son « grand-père » et son « fils »

Condamné à 6 mois d'emprisonnement ferme, le nommé Serigne Ndiaye né le 8 février 1981 à Yeumbeul, a comparu ce mardi 28 septembre 2021 à la barre du tribunal des Flagrants délits de Dakar. Il est poursuivi pour abus de confiance portant sur une somme de 24 millions de francs Cfa au préjudice de Seydina Mohamed Ndiaye et un véhicule de Mitsubishi à titre de dépôt et de mandat de Mame Ngor Ndiaye.


Seydina Mouhamed Ndiaye avait une voiture de marque Mitsubishi qui était en panne et pour le réparer des mécaniciens lui avaient demandé une somme de 3 millions, mais il ne disposait pas de cette somme. C'est ainsi qu'il s'en ouvert à son petit-fils Serigne Ndiaye qui s'activait dans la vente de voitures. "Il m'avait déclaré qu'il vendait des voitures et il m'avait promis qu'il allait le réparer", fait savoir le plaignant S. O. Ndiaye. 


Interrogé sur les faits, le prévenu Serigne Ndiaye reconnaît les faits qui lui sont reprochés, mais conteste le montant évoqué dans le procès-verbal. Ainsi, il avoue avoir vendu la voiture à 1 million 500 de nos francs, mais il précise que la partie civile était au courant de la vente. 


Agent immobilier de son état, l'autre plaignant Seydina Mohamed Ndiaye déclare avoir confié tout l'argent encaissé des clients à son cousin et frère qui n'est autre que le prévenu dans cette affaire. "Je ne comprenais rien en matière de gestion et de comptabilité. Mon père et moi gérons un Daraa. Un jour, je lui ai demandé de me chercher une voiture qui pourra gérer les dépenses du Daara. Il m'a proposé une voiture de 7 places moyennant un montant 3,5 millions de nos francs. Il m'avait mis en rapport avec un homme à qui je devais verser l'argent à la gare routière des baux maraîchers. Quand je lui ai demandé la voiture, il me déclare qu'elle a été bloquée au niveau de Diamniadio. Et jusqu'à présent, je n'ai pas reçu l'argent", dit-il. 


Il poursuit : "À tout cela, s'ajoutent les montants de 20.000 euros et 10 millions de francs Cfa que je lui ai versé. Il reste 29 millions de francs Cfa et 10,5 millions de francs Cfa. Le 20 août dernier, je l'ai appelé pour récupérer mon argent, il m'a donné le numéro d'un faux agent de la CBAO. Il me doit 24 millions au lieu de 29 millions". 

Un montant contesté par le prévenu et il fait savoir qu'il ne lui doit que 11,5 millions. La partie civile Seydina Mohamed Ndiaye réclame 30 millions de nos francs et le vieux lui en demande 3 millions. Vu la constance des faits, le parquet a requis une application de la loi pénale dont 6 mois d'emprisonnement ferme. La défense plaide pour une application extrêmement bienveillante de la loi pénale. 

Finalement, le prévenu Serigne Ndiaye a été déclaré coupable et condamné à 6 mois d'emprisonnement ferme. Sur ce, il devra verser aux parties civiles un montant de 25 millions de francs Cfa pour Seydina Mohamed Ndiaye et 3 millions pour Mame Ngor Ndiaye.
Mardi 28 Septembre 2021
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :