Aboubacar Sadikh Bèye fait le bilan de ses deux années au Port : « A notre arrivée en 2017, nous avons hérité d'une situation de trésorerie négative de 7, 8 milliards alors qu'aujourd'hui on est positif de 8 milliards, soit 15 milliards de plus »

Le Port autonome de Dakar en chiffres c'est 3 milliards d'impôts au fisc et 2 milliards de dividendes en deux ans de gestion. Cela fait deux ans jour pour jour que Aboubacar Sadikh Beye et son équipe sont arrivés à la tête de la direction générale du Port autonome de Dakar. C'est du moins ce qu'on peut retenir des propos du successeur du Dr Cheikh Kanté au PAD.
Dans la même foulée, l'actuel patron du Port de Dakar explique que lui et ses collaborateurs ont hérité en 2017 d'une situation de trésorerie négative de 7,8 milliards alors que celle ci est aujourd'hui positive de l'ordre de 8 milliards, soit 15 milliards de plus non sans occulter le résultat net ramené à 6,4 milliards alors qu'il n'était que de 1,4 milliard en 2017." Le plus grand motif de satisfaction c'est qu'il y'a une semaine nous avons signé un chèque de 2 milliards de fcfa au titre des dividendes dus à l'État du Sénégal en sa qualité d'actionnaire majoritaire et principal", informe Aboubacar Sadikh Bèye.
Dans ce numéro spécial de l'émission "En Ligne", le directeur du PAD revient largement sur le dispositif de sécurité et de sûreté de la structure qui font que pratiquement aucun trafic de produit illicite n'arrive pas à franchir le PAD.


Mercredi 25 Septembre 2019
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :