Abdourahmane Guèye, sénégalais emprisonné au Tchad : « La présence de Hissène Habré en prison est toujours justifiée, d’autant plus qu’il continue de refuser d’indemniser ses victimes »


Abdourahmane Guèye, un commerçant sénégalais emprisonné au Tchad,  a réagi à la demande de sortie de six mois « pour des raisons sanitaires » déposée par les avocats de Hissène  Habré. Dans une déclaration postée sur les réseaux sociaux, l’une des victimes du dictateur tchadien  estime que « la présence de Hissène Habré en prison est toujours justifiée ».

« La présence de Hissène Habré en prison est toujours justifiée, d’autant plus qu’il continue de refuser d’indemniser ses victimes dont beaucoup vivent dans la précarité et n’ont pas accès aux soins médicaux », a déclaré le sénégalais qui a vécu des années en taule au Tchad.

Abdourahmane Guèye ne souhaite à quiconque, « pas même à  Hissène  Habré, de subir ce que nous avons subi dans les prisons de sa police politique, la DDS... Là-bas, il n’y avait ni médicaments ni médecins pour les détenus », se souvient l’ex-détenu. 

Nonobstant tout cela, Habré a le droit d’être soigné correctement, selon lui. Il rappelle que l’ancien président Tchadien « n’a toujours pas versé un seul centime », alors que les Chambres africaines extraordinaires ont condamné Habré à verser plus de 80 milliards de francs CFA à celles et ceux qu’il a fait torturer.
Jeudi 8 Avril 2021
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :