Abdoulaye Makhtar Diop : « L'ADN du code électoral sénégalais c'est le code de 92 »


Pour le député Abdoulaye Makhtar Diop, les députés de l'opposition doivent apprendre à dire la vérité au peuple sénégalais et ne pas jouer dans la victimisation. Car, estime le parlementaire, les articles 3 et 4 qui semblent être au cœur des discussions ont été repris textuellement du code de 92 et 2017. 

"Les articles 3 et 4 qui semblent être le point central des discussions du code de 92,  on les retrouve mot à mot dans le code de 2017. Donc, chers collègues députés, au-delà de cet hémicycle, nous nous adressons aux sénégalais et la première vertu c'est de la vérité au peuple. J'ai été  étonné, voire surpris quand j'ai entendu des juristes et des analystes politiques dire que ces articles ont été insérés pour la première fois dans la constitution. C'est extrêmement grave! Alors que l'ADN du code électoral sénégalais c'est le code de 92. On disait pourtant que le gouvernement est en train de jouer pour coupler les élections locales et les législatives. Maintenant admettons que les locales se passeront en 2022 et les législatives plus tard", a laissé entendre le député membre de la majorité présidentielle...
Lundi 12 Juillet 2021
Dakaractu




Dans la même rubrique :