Abdoulaye Diouf Sarr, ministre de la Santé : « Se remettre dans l’écosystème de la riposte »


« Le relâchement est général, constaté à tous les niveaux. C’est pourquoi, aujourd’hui, il était important que nous prenions des mesures pour qu’on se remette dans l’écosystème de la riposte. Fondamentalement, c’est de cela qu’il s’agit ».

C’est le ministre de la Santé et de l’Action sociale qui l’a dit, aujourd’hui, dans l’édition du soir de la RTS. Abdoulaye Diouf Sarr a indiqué qu’il n’existe pas un manque de stratégies à mener pour contrer la deuxième vague du coronavirus.

Le Gouvernement, dit-il, tentera aussi d'harmoniser des mesures mises en place par les différents départements ministériels. « La gestion de la première vague était bien calibrée. Le besoin de prise en charge était tel que nous avions acheté l’ensemble des équipements nécessaires pour la prise en charge. Ce qui veut dire que pour la deuxième vague, on n’aura pas besoin de reprendre l’investissement en respirateurs », a rassuré le ministre de la Santé.

Il a rappelé que plus de 150 respirateurs, 8 scanners, 2 IRM et des postes de dialyse ont été achetés. « Tout le besoin en équipement est déjà en place », a-t-il assuré. 
Mercredi 6 Janvier 2021
Dakaractu




Dans la même rubrique :