Abdoulaye Cissé, membre de la société civile de Kolda : « Les inondations sont des phénomènes naturels… Nous déplorons la politisation du débat des inondations… »


Avec la situation actuelle des inondations que connait le pays, nous avons tendu notre micro à monsieur Abdoulaye Cissé, ex président de la convention des jeunes de Kolda pour recueillir son avis sur la question. 

À en croire ce dernier « les inondations sont des phénomènes naturels. Même les pays les plus puissants connaissent ces phénomènes avec impuissance. Donc Kolda ne constituera pas une exception à la règle.  Toutefois, nous déplorons la politisation du débat des inondations au détriment des populations. C’est pourquoi, nous demandons au Conseil municipal de continuer à étendre l’assainissement dans les quartiers périphériques. Et d’ailleurs le maire en a fait une sur priorité, même s’il reste beaucoup à faire. Cependant, il faut accepter que le visage de Kolda ait changé. » 

Avec ces pluies diluviennes beaucoup de ménages sont sous les eaux et vivent un calvaire à cause de cette situation. Actuellement, les quartiers périphériques sont les plus touchés avec des routes coupées, des maisons remplies d’eau. Il faut noter tout de même que des efforts sont faits pour soulager les populations malgré la situation préoccupante. 

Dans la foulée, il déplore la politisation du débat et incrimine certains politiciens tapis dans l’ombre qui chercheraient à nuire l’image de la municipalité. À ce titre, il précise : « aujourd’hui, la mairie s’est battue pour densifier la voirie communale et l’éclairage public. Il faut être nihiliste pour ne pas voir la réalité. Nous irons vers les populations pour leur donner la bonne information. » 

Selon lui toujours, à Kolda il y a des hommes politiques aux mille solutions qui sillonnent la ville en faisant croire aux populations qu’ils sont la solution. Il estime qu’il faut être de mauvaise foi pour tenir de tels propos.  

Il persiste et signe : « le dépositaire de la confiance des populations est l’actuel maire Abdoulaye Bibi Baldé. Nous n’accepterons pas que cette institution soit galvaudée car elle est respectueuse et respectable. Toutes les forces vives de Kolda doivent se retrouver ensemble et travailler ensemble pour le bien-être des populations... » 
Vendredi 18 Septembre 2020
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :