Abdoulaye Baldé : « L'implantation d'une frange industrielle s'avère une urgence »


Le maire de la ville de Ziguinchor Abdoulaye Baldé, après les salutations d'usage, est revenu sur la pause de la première pierre du marché de Tilène, la première étape à  Ziguinchor : " ce marché permettra aux commerçants de retrouver le sourire, et aussi c'est un marché sous-régional car il est fréquenté par les bissau guinéens. Je vous demande de soutenir davantage ces commerçants qui vivent dans des difficultés. Les 500 millions promis leur seront bénéfiques. "
Poursuivant, le maire d'ajouter : "au nom de la population, je me réjouis de la 1ère phase du promovilles de cinq kilomètres qui rendra l'accè facile aux quartiers bénéficiaires. Aussi la seconde phase de 10 kilomètres permettra de réduire l'accès difficile des quartiers difficilement accessibles. Notre commune sera renforcée d'une vingtaine de kilomètres. Je remercie l'Etat du Sénégal au nom de la population. Ces programmes et ceux qui sont en gestation permettront de donner un visage  reluisant à notre chère ville."

Le maire de la capitale du Sud ne s'est pas empêché de revenir sur l'acte trois de la décentralisation, en clamant son désarroi. "La réforme de l'acte trois de la décentralisation doit être démise. Ziguinchor ne dispose plus d'espace pour se développer. Aussi la mesure s'avère inefficace car elle a causé la fermeture de certains réceptifs dans la region."
 
 Abdoulaye Baldé dans son discours, a aussi plaidé pour la jeunesse de sa ville. Ziguinchor ne disposant pas d'industrie, il formule la demande : "L'implantation d'une frange industrielle s'avère une urgence à Ziguinchor car l'emploi des jeunes est devenu un cauchemar pour elle. Le chômage est endémique" conclut le premier magistrat de la ville de Ziguinchor, candidat à la succession de son hôte du jour à la magistrature suprême.
Lundi 22 Octobre 2018
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :