Abdou Mbow dans « Redevabilité » : « Ce que dit le code minier sénégalais de 2003, voté en 2016 contrairement aux allégations de Ousmane Sonko (...) Sonko est devenu l'arroseur arrosé dans l'affaire des 94 milliards qu'il avait soulevée... »

La polémique née du fer de la Falémé s'invite dans ce nouveau numéro de "Redevabilité". Un sujet remis au goût du jour par le 3ème Vice Président de l'Assemblée Nationale. En effet, l'honorable député Abdou Mbow se dit sidéré par les propos de Ousmane Sonko, qui selon lui, peuvent être qualifiés de paroles qui ne valent absolument rien. Le député de la 13ème législature qui n'est pas allé avec le dos de la cuillère, précise de prime abord que le code minier sénégalais de 2003 voté en 2016 stipule que toutes les sociétés en charge d'exploiter nos ressources naturelles disposent d'un minimum d'exonération de 7 ans et d'un maximum de 15 ans, contrairement aux dires du leader de Pastef.
Le porte parole adjoint de l'Apr déclare en outre que Ousmane Sonko a procédé à un rétropédalage dans l'affaire des 94 milliards qu'il avait soulevée parce que sachant qu'il s'était lourdement trompé et qui plus est, il escomptait recevoir des honoraires chiffrés à 11 milliards des mains de la famille en sa qualité de représentant de cette même famille...


Lundi 2 Septembre 2019
Dakaractu




Dans la même rubrique :