Abdou Mbaye, diffuseur de fausses nouvelles, avait annoncé des morts qu’il a ensuite ressuscités avec de plates excuses. (Cheikh Ndiaye responsable APR/Grand Yoff)


Et revoilà Abdou Mbaye qui embouche la trompette de l’affabulation de Sonko pour une affaire préfabriquée du fer de la Falamé visant à manipuler l’opinion par la diffusion de fausses nouvelles. Les deux politiciens Sonko et Abdoul Mbaye ont en commun leur capacité à inventer des faits qui n’existent que dans leur tête pour se rappeler à l’attention de l’opinion et faire le buzz. Depuis son éjection un 1er septembre 2013 de son poste de Premier Ministre, Abdoul Mbaye, le récemment condamné par la Justice pour faux et usage de faux dans une affaire de mariage, ne s’en est toujours pas remis. Son traumatisme post-Primature le pousse aux excès que tout homme d’honneur devrait s’interdire, surtout quand on est le fils de feu Kéba MBAYE.
On l’a entendu lors d’une manifestation de l’opposition annoncer des morts qu’il a dûs ressusciter dès que l’information s’est avérée fausse. Avec le même manque de retenue et une mauvaise foi manifeste, il parle du dossier de la Falémé en déformant la réalité en vue de faire la Une des journaux. Encore une fois, il faut savoir que l’Etat est resté dans le cadre de sa mission régalienne de défendre au mieux les intérêts du Sénégal. Pour rappel, l’accord avec Arcelor portait sur 750 millions de tonnes de fer sur la totalité de la réserve tandis que l’accord avec Tosyali est de 1,2 millions de tonnes par an, soit le dixième des réserves sur 25 ans. Comparer les deux, c’est vouloir instaurer volontairement la confusion dans la tête des sénégalais qui ne sont pas dupes. Sonko et Abdoul Mbaye sont des inventeurs de fausses nouvelles invétérés qui oublient que le Président Macky Sall a été élu il y’a 6 mois avec 58,26% et que les sénégalais sont fatigués de politique politicienne.
Qu’ils se le tiennent pour dit, ils nous trouveront sur leur chemin et leur travail de fabrication de fausses nouvelles en vue de démoraliser les sénégalais sera vain. S’ils ont des propositions alternatives, qu’ils les fassent savoir et nous serions heureux d’en débattre de manière constructive avec eux. Voilà qui intéresseraient les senegalais qu’ils croient naïvement pouvoir manipuler. 

Cheikh Ndiaye
Responsable APR- Grand Yoff
Lundi 2 Septembre 2019
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :