Abdou Latif Coulibaly:" Le consensus issu des assises nationale est un consensus douteux"


Abdou Latif Coulibaly:" Le consensus issu des assises nationale est un consensus douteux"
Interpellé dans l'émission « le jury du dimanche » de I Radio sur l'exigence de l'opposition de choisir une personnalité neutre pour l'organisation des élections et la mise à l'écart du ministre de l'intérieur, l'ancien ministre en charge de la culture de préciser de prime à bord que cheikh Gueye du nom de l'ex ministre chargé des élections du temps de Wade n'a jamais organisé d'élection au Sénégal. "Cheikh Gueye était dans la paperasserie au Sénégal, tout ce qu'il faisait était convoyé sous la responsabilité du ministre de l'intérieur, des préfets, des sous-préfets , des gouverneurs et des maires." a-t-il déclaré avant de préciser que Cheikh Gueye n'a jamais été en première ligne des décisions du département de l'intérieur et de la sécurité publique." Il n'a jamais interdit de marche sur les élections, il n'a jamais commandé l'administration territoriale qui avait la responsabilité d'organiser des élections y compris la direction de l'automatisation du fichier (DAF) a-t-il fait savoir devant le jury du dimanche animé par Mamadou Ibra Kane. Revenant sur le consensus issu des assises nationales, l'ancien journaliste déclare que ce consensus était douteux du moment que ce n'était pas un consensus acté. A en croire Abdou Latif Coulibaly, les gens ont le sentiment que tout était accepté de façon unanime dans les assises nationales. Poursuivant son argumentaire, Abdou Latif Coulibaly affirme que si les Sénégalais tenaient à ce que la charte issues des assises nationales soit appliquée comme tel, ils auraient élus Moustapha Niasse ou encore Ousmane Tanor Dieng qui portaient ces assises.
Dimanche 19 Mai 2019
Dakar actu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :