Abdou Latif Coulibaly (Ancien ministre de la culture) : « Golbert était particulièrement passionné et doué dans ce qu’il faisait. »


Homme de lettres et de culture, le journaliste Abdou Latif Coulibaly n’a pas tardé à exprimer sa tristesse et sa compassion au peuple sénégalais, précisément à la région de Saint-Louis endeuillée suite au décès de Golbert Diagne. L’ancien ministre de la culture dont l’enfance a été marquée par la voix radiophonique de Golbert, a insisté sur la grande humanité qui caractérisait l’homme…
Comme bon nombre de ses concitoyens, l’ancien ministre de la culture fait partie de ceux que la voix de Golbert aura fait rêver à travers les ondes de la radio. « Mes premiers souvenirs sur Golbert Diagne remontent à mon enfance, en ces temps j’écoutais beaucoup la radio, notamment les programmes sportifs. Il était particulièrement passionné et doué dans ce qu’il faisait. »
Réunis autour de la culture et du monde journalistique, les deux hommes parlaient le même langage… « Par la grâce de Dieu je fus nommé ministre de la culture, d’ailleurs la dernière fois qu’on s’est vu c’était à Saint-Louis alors que je présidais le festival de Jazz de Saint-Louis… Quand j’étais journaliste aussi on avait des relations confraternelles. C’était un homme d’une grande bonté, un homme épris de paix… C’est une immense perte pour le Sénégal. »
 
Vendredi 3 Avril 2020
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :