AVANCÉE DU COVID-19 À TOUBA / Le marché Ocass respire... L'hôpital Ndamatou fragilisé, panique... Les sites de traitement dépassés.


NDAMATOU TOUCHÉE 

 

Ndamatou est infecté. Cet hôpital de niveau 1 résistait jusqu'à aujourd'hui à la pénétration du virus du covid-19 malgré le fait qu'il demeure l'un des établissements les plus fréquentés de la cité religieuse de Touba. Au moment où  l'hôpital Matlaboul Fawzeini se débat déjà avec une pléthore d'agents paramédicaux placés sous surveillance, 3 malades confirmés et 4 médecins confinés... celui de Ndamatou vient d'enregistrer ses premiers cas. Il s'agit de 4 agents du service Chirurgie. Ils ont été identifiés positifs après que des tests ont été effectués sur 27 blouses blanches y officiant.  L'hôpital qui assure prendre toutes les mesures idoines pour protéger le reste du personnel, en terme de mise en quarantaine des cas contacts ou suspects et d'opérations de désinfection des services concernés et voisins, ne semble pas être au bout de ses peines. D'autres contaminations sont à craindre dans les prochaines heures.

 

OCASS RESPIRE 

 

Considérée comme la zone qui enregistre le plus de cas issus de la transmission communautaire au niveau de la zone centre du Sénégal, le marché Ocass de Touba respire un peu plus ces dernières 48 heures. En effet, on semble ne plus être à l'heure où une vingtaine de cas était décomptée. Déjà le 03 mai, toute la cité n'avait ajouté à son compteur qui affichait 119 malades, que 3 nouveaux cas dont 2 issus de la transmission communautaire et aucun d'entre eux ne provenant de ce haut lieu de négoce. 

Dans le décompte de ce lundi 04 mai 2020, l'agglomération Touba-Mbacké n’a enregistré que 8 cas contacts sur les 87 cas identifiés au Sénégal. Seuls 8 ont été  testés positifs dans la cité et ils sont tous des cas contacts suivis par le service médical. Et, pendant ce temps, Mbacké a enregistré 4 cas contacts. Ce qui fait un total de 12 cas pour l'agglomération. Depuis que la maladie du nouveau coronavirus a refait surface, c'est la première fois que Touba, dans un décompte publié par le ministre de la santé et de l'Action sociale,  n'enregistre aucun cas issu de la transmission communautaire. Un fait très rare pour mériter d'être signalé. Ocass, une semaine après sa première fermeture, a livré ses premiers résultats qui semblent pour le moins satisfaisants. L'avenir nous en dira davantage. 

 

SITES DE TRAITEMENT INONDÉS 

 

À Touba, nous avons dépassé depuis au moins 72 heures, la centaine de personnes sous traitement pour covid-19 entre Darou Marnane et Keur Kabb. Au moins 130 patients sont aux soins.  Si le premier site est archi plein depuis bien longtemps, le deuxième, celui hébergé par le clinique construite par les Modou-Modou de Toscana ne tardera pas à subir le même sort. En effet, plus de 30 patients y séjournent déjà. 

 

Conscients que les choses vont se compliquant chaque jour davantage, les autorités médicales ont été rencontrer le Khalife Général des Mourides pour lui demander d'intercéder en leur faveur auprès de l' Association Touba Ca Kanam pour que leur soient prêtés les deux postes de santé construits à Boberel et à Keur Gol. C'est ainsi que le Patriarche de Darou Miname a saisi Serigne Habibou Mbacké Ibn Serigne Fallou qui a tout de suite, en tant que personne morale de la structure, donné son accord. Des sources annoncent l'hôpital Matlaboul Fawzeini comme bien parti pour héberger des malades du covid-19. Les deux ou trois sites devraient incessamment être ouverts et accueillir de nouveaux malades.

Lundi 4 Mai 2020
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :