AUGMENTATION DU SALAIRE DES FONCTIONNAIRES / Mamadou Ndoye trouve la réponse du Président Sall « sèche, sans pédagogie et non motivée. »


AUGMENTATION DU SALAIRE DES FONCTIONNAIRES / Mamadou Ndoye trouve la réponse du Président Sall « sèche, sans pédagogie et non motivée. »
Ancien ministre de la République, Mamadou Ndoye juge trop sèche la réponse que le Président Macky Sall a servie aux travailleurs le 1er mai dernier, par rapport à la requête portant augmentation des salariés. Pour lui, et c'est ce qu'il dit dans le Grand Jury de ce dimanche, ''il fallait plus de pédagogie."

''Je crois que pour que le chef d'État fasse des réponses aussi sèches... Cela manque vraiment de pédagogie. Quelles que soient les contraintes qu'on rencontre, un Chef d'État qui, le premier mai rencontre les travailleurs qui lui présentent leurs cahiers de doléances, doit avoir un discours qui réconforte du point de vue de l'espoir tout au moins. Le Président Macky Sall a fait exactement le contraire sur le plan de la forme. Et sur le plan du fond, c'est qu'il ne nous dit pas quelle est la situation du Sénégal qui fait qu'il soit impossible aujourd'hui qu'il ne ne peut pas traiter les revendications des syndicats. 1.000 milliards par an sur un budget de 4.000 milliards, c'est le quart. C'est tout à fait soutenable... Nous allons entrer dans une ère d'austérité qui ne dit pas son nom."
 
Mamadou Ndoye de carrément balayer d'un revers de main les motifs évoqués par le Chef de l'État. '' Macky Sall ne dit pas pour quelle raison, il doit réduire les dépenses et pourquoi il dit aux syndicats qu'il ne peut pas du tout améliorer les salaires. C'est que le  Sénégal est surendetté et cet endettement est arrivé à un point où le service de la dette est  presque intenable. Cette question va marquer tout le mandat de Macky. ''

Loin de fléchir, l'ancien ministre de l'alphabétisation accuse le gouvernement d'être à la source des frustrations surtout visibles chez les enseignants évoquant les disparités salariales entre fonctionnaires de même niveau de recrutement. '' Dans la fonction publique, les règles sont claires. On a des points indiciaires. Vous avez tel diplôme, vous avez été recruté à tel niveau, vous êtes à tel point indiciaire. Et ça correspond à tel salaire. Et jusqu'ici c'était ça, l'équilibre de la fonction publique. Et c'est le gouvernement lui-même qui a décidé d'extirper de cette règle un certain nombre de catégories et de leur donner un salaire qui n'avait absolument rien à voir avec  les règles de la fonction publique. On parle de salaires de 15 millions. Comment pouvez-vous expliquer ça? Que quelqu'un puisse toucher 13 ou même 5 millions. Ce dérèglement cause des problèmes... ''
Dimanche 5 Mai 2019
Dakaractu




1.Posté par Mamadou Ba le 06/05/2019 09:06
Tu es tristement célèbre car tout le monde sait que tu ne parles que sous l'effet de ta liqueur de prédilection. Tchiiiiiim! J'ai pitié de ta famille!

2.Posté par Ousseynou Ndiaye le 06/05/2019 15:14
OUi , je suis d'accord avec ton raisonnement , mais l'histoire rediendra aussi le role que tu as joué dans la dévalorisation de la fonction enseignante avec vos VOLONTAIRES
Shame also on you



Dans la même rubrique :