ASSASSINAT DE FATOUMATA MACTAR NDIAYE : Renvoyé à la Chambre criminelle par le juge du 10e cabinet, Samba Sow risque la perpétuité

Près de deux ans après le meurtre de Fatoumata Mactar Ndiaye, son chauffeur et assassin présumé Samba Sékou Sow a été renvoyé devant la Chambre criminelle par le juge du dixième cabinet. Il risque la perpète.


ASSASSINAT DE FATOUMATA MACTAR NDIAYE : Renvoyé à la Chambre criminelle par le juge du 10e cabinet, Samba Sow risque la perpétuité
Libération révèle que le juge du dixième cabinet d’instruction du tribunal hors classe
de Dakar a renvoyé Samba Sékou Sow devant la Chambre criminelle pour l’assassinat de Fatoumata Mactar Ndiaye, la défunte présidente des femmes APR de Pikine.
Dans son ordonnance, le magistrat a chargé le chauffeur et présumé tueur pour assassinat, tentative d’assassinat et vol avec effraction entre autres.
Samba Sow risque la perpétuité si la Chambre criminelle suit le magistrat qui souligne que l’assassinat a été prémédité.
Entendu sous le régime de la garde à vue au commissariat de Pikine, Sow avait fait au moins deux aveux attestant que l’assassinat de la conseillère économique était prémédité.
D’abord, il a acheté l’arme du crime (un couteau de 20 cm) la veille à 1000 FCfa. Ensuite, il a passé la nuit dans... le garage de la victime, plus précisément dans la voiture dont il avait les clés . Enfin, il a attendu que la victime soit sous la douche pour entrer dans la chambre et tenter de dérober les 300.000 FCfa qu’il avait recouvrés la veille, en compagnie de la défunte.
Face au magistrat instructeur, il avait changé de position en tentant de mouiller des responsables politiques. Mais cette version a été anéantie par l’instruction qui a révélé qu’il a muri seul son plan pour des raisons financières car il devait réunir la dot pour son mariage avec Mb. F. qui devait avoir lieu quelques jours plus tard.
Lundi 14 Mai 2018
Dakaractu




Dans la même rubrique :