APRÈS LA RÉTENTION DE SON SALAIRE ET UNE PLAINTE EN VUE : Papy Djilobodji pourrait être licencié


Mis à l’écart dès son arrivée et visé par une plainte de la part de son club pour non-respect de son contrat, les choses pourraient encore se corser pour Papy Djilobodji. 
En fait, le Sénégalais s’est présenté à l’entraînement de Sunderland (la formation à laquelle il appartient jusqu’en 2020) 72 jours après la date de retour que son club lui avait été fixée. Le club de League One aurait par ailleurs refusé de payer son salaire estimé à 33.000 livres par semaine (soit environ 37.000 euros par semaine ; à peu près 150.000 euros par mois). 
Djilobodji pourrait être viré dans les prochains jours par les Black Cats. «Le club de League One préfère vendre son défenseur, mais étudie toutes les options légales comme rompre son contrat ou bien continuer à retenir son salaire», assure-t-on. Prêté la saison dernière à Dijon (Ligue 1), Papy Djilobodji n’avait pas l’autorisation de s’absenter pendant cette période. En réalité, l’ancien Canari a repoussé sa reprise, car il a cherché tout l’été à quitter Sunderland, qui évolue en 3e division anglaise. Les transactions avec Trabzonspor, Bordeaux et Hanovre n’ont pas abouti. «Papy est de retour, mais au-delà de ça, la situation me dépasse», a confié Jack Ross, manager des Blacks Cats. Affaire à suivre... 
Vendredi 7 Septembre 2018
Dakaractu




Dans la même rubrique :