APR AU BAOL / MANAR désavoue Imam Sall et lui sert une lettre d'avertissement après ses attaques contre le ministre Dame Diop.


L'Apr de Diourbel vit des moments heurtés avec ces remous autour du poste de coordinateur régional du parti.

En 72 heures, plusieurs sorties ont été effectuées après celle de l'Imam Cheikh Sall qui a clairement signifié qu'il ne préférait pas le ministre Dame Diop à ce poste. Seulement  l'Imam de Touba avait fait sa déclaration en tant que coordinateur du Mouvement National des Arabisants Républicains. "Qualité qu'il n'a pas", selon Souleymane Gadiaga. 

Câblant Dakaractu-Touba, Gadiaga confiera, en sa qualité de SG dudit mouvement et au terme d'une réunion virtuelle convoquée d'urgence, que l'Imam Cheikh Sall "a usurpé une qualité qui n'est pas la sienne et tenu des propos qui ne sauraient être prêtés à leur structure."

De manière très claire, le mouvement se dira "outré, indigné d'avoir entendu le sieur Cheikh Sall parler en son nom et livrer une déclaration non consensuelle et sans aucun fondement".

Souleymane Gadiaga de poursuivre ses mises au point. "Monsieur Sall n'est ni le coordinateur national ni celui local au niveau de Touba. Il n'a jamais convoqué de réunion et n'a jamais pris part à une réunion convoquée par la structure. Par ailleurs, les règles qui régissent la structure interdisent que des attaques soient proférées à l'encontre des leaders de notre parti. Le MANAR tient, aussi, à déclarer que ses rapports avec le ministre ciblé sont excellentes et qu'il ne lui connaît que dévouement et engagement autour des tâches à lui confiées par le Président de la République".

Souleymane Gadiaga de préciser que MANAR a décidé d'adresser une lettre d'avertissement au sieur Cheikh Sall et lui faire savoir que de tels comportements ne seront plus tolérables...
Dimanche 27 Décembre 2020
Dakaractu




Dans la même rubrique :